5 erreurs classiques de rédaction de communiqué de presse

Posté le 04 mars 2016 par Christian dans RP 2.0
une-erreurs-redactuib-cp

La des communiqués de presse est une démarche qui impose des règles bien précises. Ils sont généralement transmis à des éditeurs web et journalistes qui les publient et pouvant même contribuer à améliorer le référencement naturel de votre entreprise en ligne pour une meilleure visibilité. Toutefois, on rencontre des communiqués de presse qui ne suscitent aucun intérêt chez le lecteur et ne reflètent aucune pertinence, ils sont tout simplement ignorés par les journalistes. Voici 5 erreurs à éviter à tout prix pour réussir la rédaction de vos communiqués de presse.

Parler de l’entreprise, rien que de l’entreprise

entreprise-egocentreeIl est crucial dans la rédaction d’un de faire la distinction entre un communiqué de presse et une annonce marketing. Les journalistes ont horreur d’un article trop commercial et qui ne donne pas une plus-value à l’actualité pour le lecteur. Pour cela, aborder des sujets précis qui cadrent avec la ligne éditoriale d’un communiqué de presse :

  • Commentez une actualité importante sur votre entreprise
  • Un article sur le témoignage et retour d’expérience des clients ayant eu recours à votre service ou produit
  • La mise sur le marché d’un nouveau produit
  • L’interview d’un expert sur votre marché ou d’un client ayant utilisé votre produit

etc.

(voir notre article à ce sujet)

Faire un communiqué de presse sans visuel

emptyLes journalistes reçoivent des dizaines de communiqués de presse chaque jour. Il faut donc faire la différence pour augmenter vos chances de publication de votre contenu. En plus des images, vous pouvez joindre :

  • Une vidéo : Une vidéo insérée dans un e-mail augmente de 96 % la probabilité qu’elle soit ouverte, tout simplement parce qu’elle suscite plus d’intérêt, plus de curiosité. Vous pouvez compléter votre vidéo avec de la voix pour une meilleure animation et capter ainsi l’attention du journaliste.
  • Un diaporama ou slider permet d’être plus explicite que 1 000 mots. Par exemple, l’évolution du marché sur votre produit.
  • Une infographie : le résultat d’un sondage publié par un organisme officiel démontre l’intérêt du contexte de votre sujet. Vous soulignez par la même occasion l’utilité de votre produit.

(voir notre article à ce sujet)

Un format de communiqué inexploitable

pile dossiersLes communiqués de presse ne sont pas uniquement diffusés dans la presse papier, un grand nombre sont publiés en ligne sur des sites web ou des blogs thématiques. Évitez d’envoyer des plaquettes publicitaires en guise de communiqué de presse, ils sont complètement inutilisables pour le web. Rédigez plutôt un article pertinent en respectant une structure destinée au web.

Un titre accrocheur : Donnez un titre qui influencera non seulement les journalistes, mais aussi le lecteur. Il doit susciter un intérêt à ouvrir votre communiqué de presse.

Une introduction qui donne envie au lecteur de lire la suite de l’article.

Le contenu proprement dit : C’est la partie la plus longue de votre article de presse. Il doit être structuré en sous-titres avec des idées claires et précises qui vont directement à l’information. Pensez aérer vos textes pour une meilleure lisibilité.

Appliquez la règle de la pyramide inversée qui consiste à fournir les informations les plus pertinentes dans le titre et les sous-titres, ensuite développer les idées dans les paragraphes.

(voir notre article pour décrire une maison)

Un article trop long ou trop court

Chandra Bahadur Dangi, from Nepal, (L) the shortest adult to have ever been verified by Guinness World Records, poses for pictures with the world's tallest man Sultan Kosen from Turkey, during a photocall in London on November 13, 2014, to mark Guinness World Records Day. Chandra Dangi, measures a tiny 21.5in (0.54m) – the same height as six stacked cans of beans. Sultan Kosen measures 8 ft 3in (2.51m). AFP PHOTO / ANDREW COWIE

La longueur d’un article est également un point essentiel à prendre en compte. Même s’il est reconnu qu’un communiqué de presse doit avoir une certaine longueur (au moins 300 mots) pour contenir un certain nombre d’informations, on peut légitimement aller jusqu’à 1 000 mots à condition de rester pertinent du début jusqu’à la fin. L’article ne doit être ni trop court, ni trop long. Il faut éviter d’atteindre obligatoirement un nombre prédéfini de mots au risque de lasser le journaliste qui ne fera qu’une chose : supprimer séance tenante votre article.

Joindre son communiqué et ses visuels en pièce jointe

piece_jointeBeaucoup font l’erreur de joindre leur communiqué de presse et les visuels en pièce jointe dans les adresses email des journalistes connus du grand public. Du coup, pour ne plus recevoir des e-mails indésirables, ils installent des filtres antispam les plus efficaces. Conséquence, les pièces jointes ne sont plus acheminées et certains contenus arrivent dans le filtre antispam. Évitez de rédiger le contenu de presse au format HTML, utilisez plutôt le format texte et acheminez l’article et les pièces jointes vers une page dédiée comme un press-book ou une application de  !

Enfin, un conseil qui vaut pour tous les rédacteurs web également, lisez, relisez faites relire votre communiqué de presse avant de l’envoyer. Vous aurez affaire à des pros de l’orthographe, qui trouveront rédhibitoire un article bourré de fautes. Et comme vous l’envoyez souvent en nombre par e-mail, vous démultipliez la médiocre image que vous renvoyez de votre entreprise.

Un communiqué de presse est très efficace pour promouvoir un service ou un produit. Il donne aussi une visibilité dans la vie et le fonctionnement de l’entreprise. Pour parvenir à cet objectif, évitez ces erreurs classiques, n’envoyez pas de documents de type publicitaire et respectez la structure de l’article.

Enregistrer

Enregistrer

Mon Habitat Web

1 pensée sur “5 erreurs classiques de rédaction de communiqué de presse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *