Tout savoir sur le contenu dupliqué

Posté le 05 février 2016 par Christian dans Content Marketing
contenu-dupliqué

Quelle que soit la complexité de conception d’un site web, il est indéniable que les contenus sont l’un des éléments clés qui va retenir l’attention d’un visiteur. Après les récentes mises à jour de Google, le contenu est devenu véritablement le ROI en ligne. Par contre, on observe de plus en plus des contenus dupliqués (duplicate content), lesquels peuvent avoir un impact négatif pour le référencement d’un site web ou pire être pénalisés par les moteurs de recherche. Explications …

Qu’est ce que le duplicate content

Pour Google, le duplicate content est un contenu partiellement ou totalement similaire à un autre contenu, une reproduction d’une page sur une autre. Il s’agit en fait de plusieurs URL ou sites web provenant ou non du même nom de domaine ayant un contenu très proche. Il peut donc y avoir un contenu dupliqué sur le même site ou sur deux sites web différents.

Dans le cas où le taux de contenu dupliqué est très élevé (autour de 60%) et se trouve sur plusieurs sites différents, on parle plus précisément de plagia, autrement dit de vol de contenu. C’est très préjudiciable pour le site qui a copié le contenu pour la simple raison que Google, demeurant encore le moteur de recherche le plus utilisé, dispose d’un filtre robot efficace pour éviter de référencer deux pages avec des contenus similaires.

Les risques liés au contenu dupliqué

Il existe un risque réel pour les sites qui ont des contenus dupliqués. C’est même l’un des facteurs les plus nocifs pour un mauvais positionnement dans les moteurs de recherche. Voici les risques que vous encourrez en volant du contenu en ligne sur d’autres sites ou en ayant plusieurs contenus similaires sur un même site :

Un référencement médiocre ou inexistant

L’inconvénient du contenu dupliqué est de ne pas être apprécié par les moteurs de recherche qui auront tôt fait de reconnaître ce type de page. Le risque sera donc de ne pas être indexé ou d’avoir un mauvais positionnement dans les requêtes de recherche. Lorsqu’une page reprend entièrement ou partiellement les informations d’une autre page qui a déjà été indexée par Google ou un autre moteur de recherche (Bing, Yahoo), la page originale est la page dite « canonique ». Pour ce qui est de la page qui contient un contenu plagié, elle ne sera tout simplement pas bien référencée ou pire subira une sanction de Google.

Rétrograde et disparition complète du site dans les résultats naturels (SEO)

Une page qui a copié du contenu risque de perdre considérablement ses positions dans les résultats de recherche. Si vous êtes conscient d’un contenu copié sur une autre source en ligne et que malgré cela vous avez une bonne position, cela ne durera pas longtemps. Dès que les moteurs de recherche se rendront compte qu’il s’agit d’une page dupliquée, vous allez perdre toutes vos positions sur cette page.

Dans le cas où plusieurs pages du site sont dupliquées, la sanction ne sera pas appliquée uniquement à une seule page, mais à l’ensemble du site. Conséquence, le site web n’est plus du tout référencé par les moteurs de recherche, il disparaît tout simplement. C’est ce qu’on appelle communément le blacklistage chez Google, l’une des pénalités les plus graves appliquées par Google.

Le plagiat est sanctionné juridiquement

Lorsqu’un auteur peut apporter la preuve de sa propriété sur un contenu, la personne qui a plagiée risque une sanction juridique. Pour connaître les détails de la protection des contenus, consultez cette page : Code de la propriété intellectuelle (article L.122-4). D’après cette loi, il est strictement interdit de reproduire librement un texte, une image, un son sans le consentement de son auteur . Si vous devez reprendre partiellement ou totalement une information, il est souhaitable de citer la source même s’il faut reconnaître que la copie en citant une source n’est pas considérée comme un droit.

Les outils en ligne pour vérifier le duplicate content

Internet aujourd’hui compte plus d’un billion de pages, il est très tentant de copier des pages et de croire qu’on passera inaperçu. C’est une grave erreur, plusieurs outils existent pour vérifier le duplicate content :

Positeo : c’est un outil gratuit pour savoir si le contenu de votre site a été dupliqué. Vous pouvez également l’utiliser pour connaître le taux de plagiat après avoir rédigé un contenu.

Copyscape : simple d’utilisation, c’est un outil performant anti-plagiat. Il permet de savoir si une page en ligne n’est pas trop similaire à celle d’un concurrent.

Plagium : l’outil permet de savoir si un document ou un texte a été plagié. On peut spécifier à partir de quelle source (web, nouvelles, réseaux sociaux) l’application doit procéder aux vérifications de duplicate content.

Le duplicate content est un réel risque aussi bien pour des sites ayant des contenus plagiés que pour des sites web victimes de plagiat. Il en résulte un mauvais référencement et un positionnement médiocre dans les moteurs de recherche. Si vous êtes sanctionné par Google, il suffit de supprimer la page ou de réécrire totalement le contenu. À la prochaine indexation de Google, la sanction sera levée. Comment éviter le duplicate content et quelles sont les techniques pour produire un contenu unique ? Cela fera l’objet d’un prochain article…

1 pensée sur “Tout savoir sur le contenu dupliqué”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *