Ne pas confondre journaliste et rédacteur web

Posté le 31 octobre 2013 par Pascal Faucompré dans Content Marketing
differences entre journaliste et redacteur web

Bien que la finalité soit la même, rédiger un article, il y a quelques différences fondamentales entre les métiers de rédacteur et de journaliste.

Une écriture pour le web

La rédaction pour internet répond à un objectif prioritaire : améliorer le référencement des supports de son client (site web ou blog). L’auteur doit donc jongler avec les mots pour les imposer au mastodonte et gourou de la recherche, le seigneur Google. Celui-ci lui en fait voir de toutes les couleurs en lui imposant des règles obscures et énigmatiques qu’il faut sans cesse deviner, décoder et traduire sur le papier, en disséminant ça et là les mots clés tant attendus.

Dans certains cas, le donneur d’ordre sollicitera les compétences d’un rédacteur pour valoriser une expertise, via des articles de fonds, sous forme de publi-rédactionnel. Il exprimera sur l’écran les désidératas, les valeurs, le métier, l’histoire de l’entreprise, de la marque.

Mais là où le journaliste fait la différence, c’est dans le style, le verbe, l’art de manier la langue de Molière et de Maupassant. Habileté que le rédacteur n’a nul besoin, au risque de désappointer l’empereur du search.

Des similitudes dans l’investigation

Chacun est à même de faire des recherches profondes et précises pour le besoin de son article, le plus souvent sur internet pour le rédacteur et sur le terrain pour son homologue. Cependant, la recherche perpétuelle de la vérité, ou plus exactement de la véracité d’une information, distinguera fondamentalement et déontologiquement le journaliste.

En outre, le rédacteur, d’autant plus s’il est exerce dans une spécialité, aura une tendance prépondérante à fouiller, à rechercher le détail, les caractéristiques techniques qui lui permettront d’étoffer son propos.

 

L’indépendance vis à vis des marques

L’une des principales contraintes du rédacteur web, c’est son engagement pour une marque ou un produit, qu’il doit argumenter, encenser, vanter, sans parfois en avoir la conviction absolue. Il lui arrive ainsi de nuancer et de devoir jouer avec le sens des mots ou des phrases pour faire passer le message qu’on lui impose.
Le journaliste s’affranchit totalement de ce conformisme et peut à son aise juger, critiquer, condamner, vilipender sans risquer de froisser ou d’offusquer sa direction. Quoique ! Il jouit normalement de plus de liberté et s’émancipe aisément des règles du consumérisme.

Si un journaliste peut, avec un bon complément de formation, faire un excellent rédacteur web, l’inverse n’est pas assuré. Ainsi, je ne prétends donc pas faire du journalisme, ça se lit dans mon style d’écriture !

Et vous, voyez-vous d’autres différences ou similitudes entre ces 2 métiers ?

Mon Habitat Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *